Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 15:45

L’idée qui nous est venu spontanément, naturellement, c’était de faire quelque chose autour de la musique.  L’idée d’enregistrer des musiciens sur notre parcours a tout de suite émergé. Nous avons pensé que ce serait une belle manière d’entrer en contact avec les gens et de créer des liens avec eux. Cette idée n’est pas née de nulle part. Je suis moi-même musicien (je pratique la guitare, et accessoirement, un peu de percussions) depuis une vingtaine d’années et passionné de musique de tout styles. Harriette apprécie aussi la musique et a débuté la pratique du saxophone il y a un an. Aussi l’idée d’utiliser la musique comme vecteur de rencontre et de communication était-elle naturelle pour nous. Nous avons également pensé à laisser une trace de cette aventure sous forme de disque. Nous souhaitons pouvoir faire écouter les musiciens que nous allons rencontrer sur notre route et éventuellement les diffuser à plus large échelle.

 

A partir de là, comment faire ? Nous n’avons aucun matériel ni aucune pratique de l’enregistrement mobile. Nous n’avons pas plus d’expérience de la production, l’édition ou la commercialisation du disque. Nous avons donc commencé par en parler autour de nous. La plupart des réactions ont été enthousiastes ou positives.  

 

Nous avons commencé à rédiger un pré projet de quelques pages établissant les bases en terme d’objectifs et de moyens (notamment financier) Il nous est vite apparu qu’il serait souhaitable de nous lier avec des partenaires qui pourraient nous soutenir financièrement. 

 

Puis, une amie nous a mis en contact avec un ethnomusicologue qui va à la rencontre des populations et enregistre leur musique depuis une quarantaine d’année.  Il a créé un label pour diffuser ses enregistrements. Nous l’avons donc contacté pour lui proposer de faire diffuser, et éventuellement produire le disque par son label. A l’écoute de notre projet, Lou s’est montré ouvert à cette possibilité. Il nous a aussi conseillé sur le choix du matériel. Selon lui,  l’enregistreur que j’avais pressentit (un Sony PCM D50) n’était pas susceptible de réaliser un enregistrement de qualité suffisamment professionnelle pour en faire un CD commercialisé. Et surtout, notre projet n’en serait que plus sérieux aux yeux des partenaires que nous solliciterions. Il m’a conseillé sur les marques Sound Device et Nagra. Après quelques coup de fil, consultations sur le web et, surtout, après m’être déplacé dans un magasin spécialisé, j’ai fait faire un devis comprenant tout le matériel (accessoires compris) nécessaire pour pouvoir enregistrer en mobile dans de bonnes conditions. Notre budget prévisionnel venait de doubler. 

 

A ce moment, nous étions toujours dans l’optique de travailler avec un label. Début avril, je rencontrais un photographe professionnel par hasard dans un café de mon quartier. Un personnage assez particulier à qui je parle de notre projet, et qui au fil de la conversation me parle de l’importance du plan financier.

 

Nous avions un budget prévisionnel, mais un plan financier se montrait plus ambitieux. En rentrant chez moi, j’en parle à Harriette, et nous nous attaquons à sa construction. Pour avoir une idée des coûts, Nous allons nous renseigner sur des sites sur les questions de production musicale, de coût, de droit….Nous passons beaucoup de temps là-dessus. Et plus nous avançons sur ces questions, plus nous nous rendons compte que nous nous éloignons de notre idée de départ.

Partager cet article

Published by Olivier & Harriette - dans Français
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : En route vers l'Est et...musiqueS !
  • En route vers l'Est et...musiqueS !
  • : Blog créé autour d'un projet de voyage autour de la musique dans les pays de l'Europe de l'Est.
  • Contact

Liens