Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 23:25

KATALENA


Le groupe joue dans un lieu intéressant, l'Elektro. Une ancienne usine à électricité, qui produisait toute l'electricité de la ville au début du siècle dernier.  Le lieu a été converti en musée et lieu d'évènements. Nous rencontrons Tamara, organisatrice du concert. elle fait partie d'une association qui jouit de la salle de concert pour quelques années et qui organise le Mladi Levi, un festival international de danse, performances et théâtre. Tamara nous aide à trouver une place pour le concert (qui affichait complet) et nous introduira ensuite au groupe.


DSC04748-HKatalena est un groupe atypique qui utilise des mélodies folkloriques, on général peu connues, pour les tourner à leur sauce. Le groupe est composé d'une chanteuse pétillante, un guitariste, un batteur, un bassiste, une clavier, un joueur de flutes, clarinettes, tambourins, et autres instruments. Nous sommes assez vite conquis par leur prestations. Petit bémol, le public est sagement assis, écoute et applaudit tout aussi sagement. Derrière eux, des images d'animation sont projetées sur le mur. Les films sont présentés dans le cadre d'Animateka, un festival international d'animation qui a lieu en ce moment. 


Le tout est intéressant, un voyage inhabituel. Nous enregistrons plusieurs morceaux. Malheureusement, le son n'est pas très bon. Nous sommes assis par terre tandis que les deux uniques enceintes sont situées très en hauteur. La scène est très grande (autant que les gradins situés en face), la salle trop haute, le son se perd un peu dans l'espace. Aussi les voix semblent lointaines. Mais pour les reste des instruments, c'est ok. Vous trouverez ici en écoute un morceau que nous avons particulièrement aimé, le dernier du concert.  Tamara nous introduit au guitariste ainsi que à Polona, la clavier.  Bien que les membres soient assez jeunes, le groupe joue depuis 10 ans ensemble et forme presque une famille, selon Polona.  Nous, nous sommes contents de notre première soirée à Ljubljana !


Les deux jours suivant seront consacrés à visiter la ville, le musée ethnographique (intéressant mais qui en dit peu sur la Slovénie et la région). Les températures sont glaciales ! Nous nous réfugions dans les cafés.


METELKOVA


 Statue 1Le 11 décembre, pour notre dernière soirée dans la ville nous nous rendons à Metelkova. Nous avions entendu parler de ce quartier comme étant une zone alternative. Ne sachant pas toujours très bien ce que ce mot recouvre, nous voulions en savoir plus. Metelkova est une ancienne zone militaire située non loin de la gare. Les lieux servaient de casernes  l'armée, qui l'a abandonné dans les années 90 . Les lieux, formant un grand espace et de multiples bâtiments, ont été rapidement squattés.  Petit à petit, et après de nombreux conflits avec la police, des gens ont obtenu l'autorisation de rester ici, après avoir montré qu'il s'y passait des choses intéressantes, que certains espace étaient devenus de lieux de créativité artistique ou d'expression culturelle. La mairie a fini par racheter les lieux, et autoriser son utilisation. Aujourd'hui, Metelkova, c'est une dizaine d'espace différents , ou l'on trouve des concerts, des performances, de ateliers de couture, des galeries d'exposition, Scarryetc...Passionnant ! Et effectivement « alternatif », par rapport aux lieux plus cadrés et conventionnels que l'ont trouve dans le reste de la ville. Ici chaque lieu est géré de manière indépendante, chacun est autonome. Il existe une forme de groupe de décision, lorsqu'un espace se libère par exemple pour l'octroi de l'espace à un candidat.      Mais chacun est libre de participer ou no à ce groupe. Dernièrement , un espace s'est libéré, il y avait 40 candidatures ! Ce qui montre le dynamisme du lieu. Et il y a deux Metelkova.  Lorsqu'on arrive, on peut penser au premier abord que le lieu est abandonné. Dehors, des dizaines, des centaines de jeunes viennent le soir se souler, fumer, c'est le gros squat !  Dans les différents bâtiments, il se passe toujours quelques chose. Ce soir là il y avait pas moins de trois festival!  

Un festival hip-hop, un festival hardcore, un autre « God bless this mess »  C'est ce dernier ou nous avons choisi de passer la soirée, dans l'espace Menza Prikoritu.   


"GOD BLESS THIS MESS"


Ce drôle de nom est celui d'un label de musique. Mais aussi celui du festival auquel nous avons assisté ce soir -là. Deux fois par an, le label organise une série de concerts présentant ses artistes. Ce soir-là, cinq groupes se produisaient, de style très différents. Automassage, un groupe très sombre indus-electro. Stekli Psi, un groupe funky-rap. AutomassageLollobrigida, un groupe rock énergique, un groupe punk italien dont j'ai oublié le nom (un peu has-been à mon goût), et enfin Mlada Beltinska Banda, un groupe folk acoustique.   Nous les enregistrons tous sauf le groupe italien.


Nous avons particulièrement aimé Lollobrigida pour leur côté rafraichissant, plein d'énergie et plutôt drôle. Nous avons bien aimé aussi le groupe Stekli Psi pour le côte rap sur une musique instrumentale funky (Guitare-basse-batterie) et chanté en slovène. Automassage ? Too dark for us. Mlada Beltinska Banda, nous en attendions beaucoup, ce groupe étant le seul acoustique de la soirée. Et on nous en avait parlé comme d'une groupe festif.  Mais nous avons trouvé leur prestations très molle. Mais le public visiblement très ouvert à tant de musiques différentes, à aimé. Certains dansaient, chantaient...Ambiance sympa et très bonne soirée God bless this mess !  Nous partons à 4h du matin, le DJ passe des disques à fond les manettes, il y a encore beaucoup de monde à Metelkova. Ca bouge à Ljubljana !!!!  Vous trouverez des extraits sonores ou vidéos de certains de ces groupes prochainement ici.


Le lendemain, 12 décembre, c'est le jour du retour vers la France! Nous reprenons la route vers l'Italie. Nous franchissons la barre des 13 000 Km à Postojna, une petite ville située en montagne. Nous voulons voir Trieste, en Italie,  tout près de la frontière slovène. Nous avons bien aimé la Slovénie, et en particulier les Slovènes, avec qui nous avons eu de nombreux échanges. Nous avons bien aimé Ljubljana,

Partager cet article

Published by Olivier & Harriette - dans Français
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : En route vers l'Est et...musiqueS !
  • En route vers l'Est et...musiqueS !
  • : Blog créé autour d'un projet de voyage autour de la musique dans les pays de l'Europe de l'Est.
  • Contact

Liens