Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 23:07

METLIKA


brouillard

Nous arrivons en Slovénie le mardi 8 décembre, après avoir passé une nuit froide près de la frontière croato-slovène, par le village de Ozalj. Pour la énième fois le même rituel, police de frontière et douaniers incapables de faire une phrase entière ! Notre première étape slovène ? Metlika, la première agglomération que vous trouverez par cette route. Un petit village sans prétention, où nous n'avons pas rencontré de musiciens mais...Un bon bar à vin ! Hé oui, le vin a fait aussi partie intégrale de notre voyage depuis la Tchéquie. Ce joli bar à vin, malheureusement servie par une personne très peu loquace, nous a permis de goûter deux beaux spécimens : un Vicas (Cabernet Sauvignon), pas mal, et surtout un beau rouge, tannique, long en bouche, de beaux arômes : Modra Frankinja 2006. Ma foi, comme pour la Macédoine, ceci est une belle entrée en matière slovène !

 

 

 

NOVO MESTO


Novo mestoNotre seconde étape, quelques km plus loin, est Novo Mesto, une jolie petite ville de 20 000 habitants. Il n'arrête pas de pleuvoir, nous avons besoin d'une bonne chambre bien au chaud et au sec. Nous posons nos « valises » chez M.Ravbar, qui loue chambres et appartements. Il nous parle d'un de ses fils, Uros. Entre 2004 et 2006, Uros et sa compagne ont réalisé un voyage de deux ans autour du monde, dont ils ont produit un magnifique livre photographique (malheureusement disponible uniquement en langue slovène). Le père  nous le montre fièrement. Nous sommes très curieux d'en savoir plus sur ce couple et de partager nos expériences avec eux, mais ils se trouvent actuellement en Colombie.  Peut-être les contacterons-nous plus tard. Allez donc jeter un œil sur le site www.ravbar.org. Nous demandons au patron s'il connait des musiciens dans le coin.


Il appelle pour nous Juri (Yuré), un homme qui organise tous les ans un festival de jazz renommé dans la région.  NousPartie babyfoot avons rendez-vous avec lui une demi-heure plus tard au "Lokal Patriot", un club un peu alternatif de la ville. Juri et son ami Mathei nous accueillent très chaleureusement et ouvertement.  Ils sont désireux de nous rencontrer et de duscuter avec nous, en dehors de notre projet. Le café-concert Lokal Patriot est un organise régulièrement des évènements et est géré par une organisation estudiantine, dont font partie nos deux compères. Ceux-ci sont aussi musiciens ! Mathei joue de la basse , Juri de la guitare. Ils ont joué dans le même groupe pendant de nombreuses années, mais plus à présent. Nous ne pourrons donc pas les enregistrer.  Tant pis,  cela ne nous empèche pas de passer une belle soirée ensemble , à enchainer des parties de baby-foot. Nous faisons aurons fait aussi la connaissance d'Aleksander, un jeune mec sympa qui travaille au Lokal. Yuri et Mathei, qui ont ingurgités nombre de spritzers (Mélange de vin et d'eau gazeuse),  nous proposent d'aller marcher dans la montagne le lendemain. Deal ! 

 

  "Vive la Serbie"

Vive la SerbieNous vous invitons à visiter la page du groupe de Mathei et Juri :  "http://www.ziper.org/"


....ainsi que celle du festival de jazz animé par Juri :"http://www.jazznty.dom/"

 








Le lendemain, nous avons rv à 11H au Lokal. 11H 15 , personne. 11H30,  toujours personne. Hum...Nos amis ont bu trop de spritzers hier...après un petite ballade  dans le village, nous nous apprêtons à prendre le camion et partir , c'est alors que nos deux compères passent nous voir.  Mais il est trop tard pour nous, nous partirons pour Ljubljana. Demain soir, il y a une jam session organisée au Lokal. Nous iront peut-être, ça pourrait être intéressant. 

 


Nous nous rendons à Ljubljana (prononcer Lubiana), la capitale, par une petite route très tortueuse (c'est soit ça, soitCampagne slovène une autoroute avec vignette à 15 €). Elle nous emmène dans la campagne slovène, vallonée, parsemée çi et là de villages, baignée de nappes de brûme et d'un soleil hivernal. C'est une ambiance que nous connaissons bien après quatre mois de voyage dans les Balkans. Les  sommets alpins enneigés nous accueillent à l'approche de la ville. D'emblée celle-ci semble à taille humaine.  Lorsque vous êtes à Ljubljana, située au centre du pays, vous n'êtes jamais qu'à une centaine de kilomètres d'un pays voisin (Italie, Autriche, Croatie). La ville a un côté tres ordonnée, propre, pour un peu on se croirait presque en Autriche, qui est d'ailleurs un pays frontalier.  Quartiers piétons, marché de noêl, ici, on se sent en Europe de l'ouest, même si on est encore un peu dans les balkans. Le pays fait partie de l'union européenne depuis 2007 et a "adopté" l'euro. Autre signe d'européanisation : des poubelles de tri des déchets sont présentes un peu partout, même dans la campagne. C'est le seul pays ou nous aurons vu un tri autant organisé. En arrivant nous demandons à droite à gauche s'il y a des concerts prévus. L'office du tourisme nous renseignera bien, la jeune femme qui nous accueille est branchée musique.  Elle nous propose plusieurs concerts , nous en dressons une véritable cartographie, afin de trouver facilement les différents lieux. Nous choisissons le groupe Katalena, sur les conseils de guide.

 


Partager cet article

Published by Olivier & Harriette - dans Français
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : En route vers l'Est et...musiqueS !
  • En route vers l'Est et...musiqueS !
  • : Blog créé autour d'un projet de voyage autour de la musique dans les pays de l'Europe de l'Est.
  • Contact

Liens